Apprendre la langue des signes et
appréhender le monde autrement

Et si on apprenait la Langue des Signes Française ?


Pour en parler, j’ai eu la chance de rencontrer Agnès Vourc’h, orthophoniste, linguiste et auteure du dictionnaire bilingue L.S.F / Français.

Les cours de L.S.F que je suis depuis quelques mois sont bien plus que l’apprentissage technique d’une langue mais la découverte d’un monde que l’on peut difficilement appréhender en tant qu’entendant.

Agnès, entendante profonde comme elle se définit, analyse ici cette différence et ce que cela peut apporter d’apprendre cette langue à part entière où le corps sert d’outil grammatical. C’est dans la librairie anglaise Camili Books & Tea (Avignon, 84), lieu où je reçois mes cours de L.S.F, que je vous emmène pour discuter avec Agnès Vourc’h. J’espère que cette interview vous donnera envie de découvrir cette langue si riche.
Bonne découverte !

J’espère que cette interview vous a permis d’avoir une première approche du monde des sourds.  Je suis complètement d’accord avec Agnès, la découverte d’une langue et l’art sont deux bons canaux pour s’enrichir des différences et créer des ponts entre les êtres humains. 

Si vous souhaitez découvrir cette langue à part entière, je vous recommande d’aller regarder quelques vidéos de chant signés, cela vous donnera une première idée du plaisir de s’exprimer par le corps. 

Pour aller plus loin, voici quelques sites :

Plus d’infos sur l’album de comptines en Langue des Signes dont Agnès parle pendant l’interview : http://bit.ly/2Va7OjX

En bas de la page vous pourrez l’acheter en remplissant le formulaire. Tous les fonds récoltés serviront à financer une 2ème édition.

IVT – International Visual Theatre – http://ivt.fr/ivt

Elix : appli de traduction très pratique – https://www.elix-lsf.fr/

La team Sign Events pour découvrir le chant signe notamment : https://www.facebook.com/teamsignevents/

ATTENTION, la traduction ayant été réalisée en simultanée, elle est en léger décalage avec le son.

Mon rêve ultime serait que tous les épisodes d’Esperluette soient traduis en LSF. Si cette idée folle vous tente ou que vous connaissez quelqu’un qui aimerait se filmer bénévolement pour les traduire, contactez-moi : esperluette@com1even.fr

N’oubliez pas de partager, commenter chaque épisode que vous écoutez, cela permet de faire connaître le podcast et donc de développer notre audience.
Merci à Camilli Books & Tea de nous avoir laissés un espace après le cours de LSF pour l’enregistrement de l’interview.
À une prochaine, on l’espère-luette évidemment 🙂

Propos recueillis par Marie-Cécile Drécourt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.