Esperluette « En mode Festival »

En juillet, Esperluette pose son micro sur la Péniche Althéa pour réaliser ses interviews d'artistes festivaliers et d'organisateurs d'événements à ne pas manquer dans cette période si riche.

Bonne écoute et bons festivals !

Fabienne Chaudat

Et pendant ce temps Simone Veille !

Savannah Macé

La mémoire du théâtre contemporain

Tables rondes : 

Spectacle vivant et écologie

Marie Den Baës

La petite Marie fait sa poésie

Nicolas Devort

La valse d'Icare

Cie Accordzéâm

La Truite

Jean-Marc Catella

Inquiet moi ?

Damien Saugeon

Certains écoutent les étoiles

Julia Duchaussoy

J'irai danser avec les requins

Simon Fraud

107 ans

Elodie Menant

Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?

Isnelle Da Silveira et Dyna

NinaLisa

Samuèle Dumas

La régie plateau de My Land au Chêne Noir

Pierre Notte

L'effort d'être spectateur

La Cie Les Petits Plaisirs

Marx et la poupée

Ivan Gouillon

Life is a bathroom and I am a boat

Alexandre Lesouëf

Ceux-L, tu es. Seul,tué - Vaison Danses

Trinidad

Pour que tu t'aimes encore

Marc Pistolesi

Monsieur Ducci

Grégori Baquet

Le K de Dino Buzzati

Rémy Vachet

Caillasse

Alexandre Delimoges

Gustave Eiffel, en fer et contre tous

Emmanuel Van Cappel

Elle ... émoi

Fabrice Sabre

Exposition Photo 'Ici'

Laurence Belvisi

Le Festival IF aux Jardins de Baracane

Adrien Perez et Tristan Castella

Déboires

Karine Ventalon

Le Quai des Brumes

Laura Elko

Enfin Vieille

Thom Trondel

With Love

Rémi

Le Roi des comptines

Helena Vautrin

L'enseignement de l'ignorance

Vincent Clergironnet

Le Festival des Petites Formes

Camille Vourc'h

La Librairie du Festival

Séverine Durmaz

La Péniche Althea

Michel Bordes

Miles Davis ou le coucou de Montreux

Chabela Lorent

Le Festimassage

Un grand merci à tou·te·s les artistes qui ont bien voulu se prêter au jeux de mes questions pour cette première année de Esperluette "En mode Festival".

Un grand merci également à Jean-Philippe Drécourt, artiste du son qui a créé ce nouveau jingle pour Esperluette sur la base du morceau Tremendo Chacha par Joe Loco His Piano & Quintet