Anaëlle Marot, transforme son indignation en actions positives – Rencontre

Imaginez partir vivre quatre mois en nomade à pied ou en kayak, avec des pauses chaque weekend pour organiser des collectes de déchets et sensibiliser les habitants à la pollution des eaux. C’est le défi fou que s’est lancé Anaëlle Marot l’année dernière en méditerranée, et elle réitère l’aventure en ce moment même sur la Loire. Anaëlle est éco-aventurière et a créé le Projet Azur, une expédition scientifique pour récolter des données et alerter sur les dangers de la pollution des fleuves. 

J’ai rencontré Anaëlle il y a quelques mois car elle a suivi comme moi la Licence pro tourisme et économie solidaire et je suis ses aventures depuis. Nous avons enregistré cette rencontre trois semaines avant son départ, aujourd’hui, jour de la sortie de cet épisode Anaëlle et son équipe organise une collecte de déchet à Pierrefitte sur Loire pendant que Solène, nouvelle éco-aventurière du Projet Azur qui a repris l’expédition en Méditerranée elle est à Hyeres pour récolter avec les acteurs locaux les déchets malheureusement abandonnés sur place.

Vous allez l’entendre Anaëlle a énormément d’idées pour continuer son action. Sa grande curiosité et son envie de transmission  l’animent au plus profond et ce que j’aime particulièrement c’est sa manière d’allier militantisme et sérénité.

Bonne écoute !

Propos recueillis par Marie-Cécile Drécourt

Les prochaines étapes du Projet Azur 2021


Pour suivre Anaëlle Marot et le Projet Azur : 

Le Projet Azur : projetazur.com InstagramFacebook 

Les Esperluettes d’Anaëlle :

Solène, la nouvelle éco-aventurière qui vogue en méditerranée en ce moment

Stéphane Hessel – Indignez-vous

Les références citées dans l’interview :

Jean-hugues Gooris et son aventure Cyclo Balkanique 

La Licence pro Tourisme et Economie Solidaire 

Le festival Escales Voyageuses

Le film Le Grand Spahir de Jérémi Stadler


Toutes les rencontres d’Esperluette sont disponibles dans la playlist dédiée : 

2 réflexions au sujet de « Anaëlle Marot, transforme son indignation en actions positives – Rencontre »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.